Familles de médicaments

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Familles de médicaments par Mind Map: Familles de médicaments

1. 1-Les antalgiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires

1.1. les antalgiques (ou analgésiques) : Ce sont des médicaments qui suppriment ou diminuent la douleur. Ils sont le plus souvent indiqués pour les maux de tête, les douleurs dentaires et les états fébriles.

1.1.1. Médicaments utilisés : - Acide Acétylsalicylique (Aspirine) - AcétylSalicylate de lysine injectable - Ibuprofène - Paracétamol

1.2. les antipyrétiques : Ils ont pour but d'abaisser la fièvre chez un malade.

1.2.1. Médicaments utilisés : - Acide Acétylsalicylique (Aspirine) - AcétylSalicylate de lysine injectable - Ibuprofène - Paracétamol

1.3. les anti-inflammatoires : L'inflammation est la réaction de l'organisme à une agression extérieure, et qui provoque une chaleur, une tumeur et une rougeur. Un anti-inflammatoire permet de diminuer le processus inflammatoire, d'en atténuer ou d'en supprimer les manifestations cliniques mais non d'en traiter la cause initiale.

1.3.1. Médicaments utilisés : - l’Acide Acétylsalicylique (Aspirine), - l’Ibuprofène. - Le Diclofénac

2. 2- Les anti-infectieux :

2.1. les antibiotiques : Ce sont des médicaments qui détruisent les bactéries ou arrêtent leur multiplication. Les bactéries sont plus ou moins sensibles aux différents antibiotiques (chaque antibiotique est actif sur une ou plusieurs bactéries déterminées). Pour être efficace, le traitement par un antibiotique doit respecter certaines règles : - ne pas être employé à tort et à travers mais pour une maladie dont le microbe est bien connu. - respecter la posologie et la durée du traitement (le plus souvent, au moins cinq jours de traitement).

2.1.1. 1. Les Pénicillines : - Phénoxy méthyl pénicilline ou pénicilline V - Amoxicilline - Ampicilline - Benzyl-pénicilline - Benzathine Benzyl-pénicilline 2. Les tétracyclines : - Tétracycline, - Doxycycline, 3. Le Chloramphénicol. 4. La Gentamicine. 5. Le Cotrimoxazole. 6. L’Érythromycine

2.2. les antiparasitaires : Ce sont des médicaments qui tuent les parasites internes ou externes de l'homme.

2.2.1. les antipaludéens : Le paludisme est une maladie dûe à un parasite (le Plasmodium) transmis à l'homme sain par la piqûre d'un moustique (l'anophèle femelle) infecté.

2.2.2. les anti-amibiens : La dysenterie amibienne est une parasitose provoquée par l'amibe dysentérique qui se manifeste par des douleurs abdominales, des envies fréquentes d'aller à la selle, et par des selles glaireuses ou sanguinolantes.

2.2.3. les anti-bilharziens : La bilharziose est une maladie parasitaire. La contamination se fait par pénétration du parasite à travers la peau de l'homme lors de baignades dans des eaux stagnantes

2.2.4. les anthelmintiques : Les helminthiases sont des maladies provoquées par des vers intestinaux (ascaris, oxyures, tænia) qui entraînent des affections plus ou moins graves.

2.2.5. les antiparasitaires externes : La gale est une parasitose cutanée contagieuse. Elle se transmet par les contacts ou par les literies ou du linge souillés

2.2.6. les antifongiques (ou antimycosiques) : Les mycoses sont des maladies parasitaires provoquées par des champignons. Ces champignons, normalement inoffensifs pour l'homme, profitent de conditions favorables (mauvaise hygiène, macération, prise d'antibiotiques) pour se développer

3. 3- Les médicaments du système digestif :

3.1. Les anti-diarrhéiques : La diarrhée correspond à l'émission de selles liquides plus de trois ou quatre fois par jour. La gravité de la diarrhée réside dans la déshydratation qu'elle peut entraîner. Le premier geste consiste donc à restituer l'eau et les sels minéraux perdus par le malade, en administrant du sel pour réhydratation orale (SRO). Ensuite seulement, on s'attaquera à la cause réelle de la diarrhée

3.1.1. diarrhée parasitaire ----> antiparasitaires (métronidazole) diarrhée bactérienne ----> antibiotiques (cotrimoxazole,amoxicilline) diarrhée virale ----> pas de traitement spécifique diarrhée mycosique ----> antifongiques (nystatine)

3.2. les antispasmodiques : Ces médicaments diminuent ou suppriment les spasmes gastro-intestinaux et les spasmes génito-urinaires

3.2.1. On utilise pour cela l'atropine, la butylscopolamine ou la butylhyoscine.

3.3. les antiémétiques : Ce sont des médicaments qui traitent les vomissements et les nausées.

3.3.1. On utilise le métoclopramide, la métopimazine ou la chlorpromazine, par voie orale ou injectable.

3.4. les médicaments de l'ulcère gastroduodénale : L'ulcère gastroduodénal se traduit par des douleurs épigastriques (brûlures, crampes...) plus ou moins rythmées par les repas, régurgitations acides, nausées, constipation

3.4.1. Les médicaments indiqués dans son traitement sont l'hydroxyde d'aluminium (anti-acide) et la cimétidine (antisécrètoire gastrique).

4. 4- Les anti-épileptiques et anti-convulsivants :

4.1. L'épilepsie est une maladie d'origine neurologique, qui se manifeste par des crises de convulsions accompagnées ou non de perte de connaissance

4.1.1. Le principal anti-épileptique est le phénobarbital.

4.2. Les convulsions sont des contractions involontaires ou spontanées des muscles déterminant des mouvements localisés ou généralisés à tout le corps. Ces convulsions sont surtout observées chez l'enfant, en cas de forte fièvre ou de paludisme grave. Les anti-convulsivants sont employés pour diminuer ou supprimer les convulsions.

4.2.1. On utilise surtout le diazépam et le phénobarbital.

5. 5- Les anti-allergiques :

5.1. L'allergie est une réaction de l'organisme à un agent dit "allergène" auquel il est particulièrement sensible. Cette réaction peut se traduire par des démangeaisons, des boutons, un rhume, une toux...L'origine de l'allergie peut être une piqûre d'insecte, le pollen, certains aliments, le contact avec certaines matières (ex:: le latex ) ou même certains médicaments (ex : la chloroquine). Les anti-allergiques sont des médicaments qui suppriment ou diminuent la réaction allergique.

5.1.1. On utilise la chlorphéniramine (ou chlorphénamine) et la prométhazine.

5.1.2. Dans les cas où la réaction allergique est très forte (choc anaphylactique, oedème de Quincke), on utilise des médicaments d'urgence comme les corticoïdes (hydrocortisone ou dexaméthasone en IV) ayant une action antiinflammatoire et anti-allergique.

6. 6- Médicaments de l'appareil respiratoire :

6.1. L'asthme est une affection bronchique qui se manifeste par des crises d'étouffement et par une hypersécrétion au niveau des bronches. L'asthme peut avoir une origine allergique, climatique (froid, humidité), infectieuse, ou psychologique (anxiété).

6.1.1. Le traitement de l'asthme est composé de bronchodilatateurs (aminophylline, salbutamol), de corticoïdes pour leur action anti-inflammatoire et anti-allergique (hydrocortisone, dexaméthasone), et d'antiinfectieux en cas d'infection respiratoire.

6.2. Les infections respiratoires sont traitées par les antibiotiques (cf précédemment).

6.2.1. Les antitussifs comme la terpine codéïne sont des médicaments employés dans le traitement de la toux sèche. La carbocystéine est un fluidifiant des sécrétions bronchiques qui calme les toux grasses ou productives.

7. 7- Médicaments utilisés en ophtalmologie (maladies des yeux) :

7.1. Une conjonctivite est une inflammation de l'œil qui se manifeste par une rougeur et une sensation de gêne et de brûlure. Si l'on observe un écoulement clair, la conjonctivite n'est pas infectieuse, on la traite avec un simple antiseptique. En cas d'écoulement purulent, cela signifie qu'il y a une infection, on doit utiliser un antibiotique

7.1.1. Les médicaments utilisés sont : - le nitrate d'argent collyre 1 % : antiseptique; utilisé en prévention de l'infection gonococcique du nouveau-né. - le chloramphénicol collyre et la pommade tétracycline 1 % : antibiotique employé dans les conjonctivites purulentes.

8. 8- Les médicaments utilisés en gynécologie et en obstétrique :

8.1. La gynécologie est la partie de la médecine qui s'occupe de l'appareil génital féminin et l'obstétrique s'intéresse plus particulièrement à la grossesse et à l'accouchement

8.1.1. Deux types de médicaments sont principalement utilisés. - les utérotoniques (oxytocine, méthylergométrine) favorisent les contractions utérines et arrêtent les hémorragies utérines pouvant venir après un accouchement. - les dilatateurs (salbutamol) provoquent un relâchement des muscles, et est utilisé en cas de contractions utérines pendant la grossesse avec risque d'accouchement prématuré.

9. 9- Les antiseptiques et désinfectants :

9.1. Les antiseptiques sont des médicaments destinés à désinfecter la peau et les plaies, c'est-à-dire à supprimer les bactéries sur un organisme vivant. Les désinfectants ont pour but de débarrasser une surface inerte (sols, murs, matériel...) de ses bactéries. Certains produits sont à la fois antiseptiques et désinfectants.

9.1.1. La polyvidone iodée (solution à 10%) est utilisée pour : - la désinfection de la peau, des plaies et des brûlures : une application à chaque changement de pansement de solution diluée à 2,5% (1 part de solution 10% + 3 parts d'eau bouillie refroidie). - le traitement des mycoses, des infections cutanées et manifestations cutanées de certaines viroses (herpès, zona...) : une application 2 fois / jour de solution à 10%. - le traitement des infections et mycoses sur les muqueuses : une application 2 fois / jour de solution diluée à 0,5% (1 part de solution à 10% + 19 parts d'eau bouillie refroidie). - la désinfection des mains avant un acte médical : après lavage et savonnage, frictionner les mains encore humides avec la solution à 10%. - la désinfection du petit matériel avant chirurgie : tremper les instruments dans la solution diluée à 2,5% pendant 15 minutes.

9.1.2. L'alcool éthylique détruit les cellules et ne doit donc pas être utilisé directement sur les plaies mais sur la peau avant une intervention chirurgicale ou une injection (utiliser l'alcool à 60 ou 70c ).

9.1.3. La chlorhexidine à 0,05% (10 ml de solution à 5% pour un litre d'eau bouillie préalablement) est utilisée pour le nettoyage des plaies et des brûlures, pour la désinfection des mains et du matériel médico-chirurgical.

9.1.4. Le violet de gentiane est employé pour la désinfection des plaies et brûlures, et l'éosine est un faible antiseptique ayant surtout un pouvoir asséchant.

10. 10- Les solutions de perfusion :

10.1. Elles sont indiquées principalement dans 3 cas : - réhydratation par voie veineuse. - remplissage vasculaire. - dilution des médicaments injectables par voie veineuse.

10.1.1. On utilise le plus souvent le soluté glucosé à 5%, le soluté salé à 0,9%, et le Ringer lactate. Ils peuvent être conditionnés en flacons ou poches de 250 ou 500 ml.

11. 11 Les anti-anémiques et vitamines :

11.1. L'anémie est une maladie due à la carence en fer ou en acide folique faisant suite à une insuffisance d'apport (malnutrition, grossesse, allaitement) ou à des pertes sanguines (ulcère hémorragique, règles abondantes, parasitose intestinale). Les manifestations cliniques sont la fatigue, des troubles de la croissance chez l'enfant, des lésions des ongles et des cheveux clairsemés.

11.1.1. On va donc administrer au patient des anti-anémiques comme le sulfate de fer, l'acide folique, ou la combinaison de ces deux éléments.

11.2. Les vitamines sont indispensables à la croissance et au bon fonctionnement de l'organisme. Elles sont apportées normalement par une alimentation suffisante et "équilibrée". La malnutrition entraîne une carence en vitamine. Notamment, en vitamine A ou rétinol : - chez le nourrisson peut provoquer un arrêt de la croissance. - chez l'enfant et l'adulte, des troubles de la vision et une sécheresse de la peau

11.2.1. On utilise alors en prévention ou en traitement le rétinol sous forme de capsules.