Le cinéma muet

Plan your projects and define important tasks and actions

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Le cinéma muet by Mind Map: Le cinéma muet

1. Durée

1.1. durée entre 50 et 60 secondes

1.2. La durée est égale aux films américains

2. Les premières stars du cinéma muet

2.1. Charlie chaplin

2.1.1. Il était très connu pour son personnage de Charlot, joué dans un grand nombre de courts et longs métrages. Contrairement à beaucoup d'autres acteurs, sa carrière a continué après l'arrivée du cinéma sonore.

2.2. Douglas Fairbanks

2.2.1. Comédien très populaire dans les années 1910 et 1920, il jouait les héros de films d'aventures . Il a épousé Mary Pickford. Sa carrière a pris fin quand le cinéma est devenu parlant.

2.3. Mary Pickford

2.3.1. Grande vedette du cinéma muet, elle était surnommée La petite fiancée de l'Amérique. Bien qu'étant une adulte, elle jouait souvent des rôles d'enfant. Elle a gagné l'Oscar de la meilleure actrice en 1930 puis elle a arrêté de tourner vers le milieu des années 1930, ses films parlants ayant peu de succès.

2.4. Buster keaton

2.4.1. Il a été dans les années 1920 l'une des premières grandes stars du cinéma. Ses films ont eu beaucoup de succès. Il est mort en 1926 à l'âge de 31 ans après une simple opération chirurgicale, et certaines de ses admiratrices se sont alors suicidées !

2.5. Rudolph Valentino

2.5.1. Surnommé L'homme qui ne rit jamais, il était un des grands comédiens du cinéma muet burlesque. Il a tourné jusqu'à sa mort en 1966, sans toutefois retrouver le succès de sa période muette.

2.6. Lilian Gish

2.6.1. Comme Mary Pickford, Lillian Gish a été une des grandes vedettes féminines du cinéma muet. Elle a notamment joué dans plusieurs films du réalisateur David W. Griffith. Elle a arrêté sa carrière au cinéma en 1927 pour jouer au théâtre, puis elle est reparue dans des films à la fin des années 1940.

3. Histoire

3.1. Le cinéma nait à la fin du xixe siècle, suite aux recherches effectuées notamment par Eadweard Muybridge, puis par Thomas Edison ou encore les frères Lumière. Inventeurs d'un appareil nommé le Cinématographe, Auguste et Louis Lumière organisent en 1895 la première séance de cinéma à Paris ; il s'agit de courtes scènes tirées de la vie quotidienne (La Sortie de l'usine Lumière à Lyon, L'Arroseur arrosé, Le Repas de bébé, etc.). Ces spectacles rencontrent un grand succès mondial.

4. Comment ?

4.1. Le cinéma sonore n’est pas né du cinéma parlant, loin de là. Dès son origine, le cinéma allie l’image et le son, et constitue un spectacle vivant : la musique tient un rôle majeur, les bruitages sont reproduits en direct dans la salle de projection, les bonimenteurs commentent les différentes scènes aux spectateurs, même si leur rôle est peu à peu remis en question par la généralisation des intertitres. Pour imiter la pluie par exemple, on utilise un cylindre contenant des pois secs ; pour le tonnerre, on fait traîner un chariot à roues polygonales sur le plancher. Le cinéma muet, mais très sonore, fait montre d’une grande vitalité et d’un pouvoir expressif indéniable pour l’époque.

5. Révolution technique

6. Chronophone

7. Le chronophone synchronise à la projection un son et une image enregistrés l’un après l’autre (les chanteurs font du playback), puis en 1910 Gaumont expérimente le son direct, c’est-à-dire l’enregistrement simultané du son et de l’image

8. vitaphone

9. Le Vitaphone présente un projecteur et un tourne-disque mis en mouvement par le même moteur, ainsi que des hauts-parleurs pour amplifier le volume. Mais ce dispositif présente plusieurs imperfections : les disques ont tendance à se briser, et les projectionnistes ont souvent du mal à synchroniser correctement le disque et l’image. Et pour éviter le bruit de moteur de la caméra, il faut l’isoler dans une cabine de la taille d’une petite pièce.